Haut-Katanga : la CNDH fustige la recrudescence de l’insécurité à Lubumbashi


La coordination provinciale de la commission nationale des Droits de l’homme (CNDH) a fustigé la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Lubumbashi. 

Dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue mercredi 13 mai à Radio Okapi, cette institution d’appui à la démocratie estime que devant l’incapacité du gouvernement provincial du Haut-Katanga à mettre fin à l’insécurité que l’assemblée provinciale prenne ses responsabilités et l’interpelle.

« Dans ses missions de promouvoir et de protéger les droits de l’homme, la CNDH Haut-Katanga a voulu faire une recommandation à l’assemblée provinciale pour que celle-ci puisse interpeller le gouvernement provincial afin qu’il vienne s’expliquer au tour de cette question sécuritaire qui sévit dans la province parce que selon notre constat, il y a beaucoup des moyens qui ont été dotés à la police. La sécurité étant l’apanage de la police, il faudrait que l’autorité provinciale avec son gouvernement puisse s’expliquer quant à ce », a déclaré le coordonnateur provincial de la CNDH Haut-Katanga, Joseph Nkongolo.

Pour lui, c’est chaque jour que des cas des vols, viols et tueries sont enregistrés dans la ville. Conséquence, dans certains quartiers, la population commence à assurer sa propre sécurité, ce qui est anormal. 

« Le gouvernement provincial malgré les moyens qui sont donnés aux services de sécurité, est incapable de mettre fin à des tueries, à de viol, à de vol et c’est chaque jour que nous vivons cela. A cause de cette montée criante de l’insécurité, la population a décidé à assurer leur sécurité en passant la nuit à l’extérieur ce qui n’est pas normal parce que, protéger les personnes, protéger les biens est une obligation du gouvernement », a-t-il indiqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner