Lubumbashi : SOS des enseignants des écoles privées non payés à la suite de l’état d’urgence

Les enseignants de certaines écoles du secteur privé ont lancé jeudi 21 mai un SOS auprès des autorités.  Selon eux, depuis que l’état d’urgence a été décrété par le Chef de l’Etat, ils ne sont pas payés. Ils disent passer des moments difficiles ne leur permettant pas de subvenir aux besoins de leurs familles. Le vice-président de la ligue  des enseignants  des écoles privées de la commune de Kampemba à Lubumbashi, David Kadiobo, sollicite une assistance personnelle du Chef de l’Etat.

« Nous venons auprès des autorités pour solliciter une assistance ; parce que c’est depuis que le chef de l’Etat a décrété l’Etat d’urgence, toutes nos activités sont paralysées. Nous n’avons pas de salaire, nos ménages sont en train de souffrir, nous passons des moments trop difficiles. C’est pourquoi, nous faisons recours aux autorités de la place et même certaines personnes de bonne volonté pour nous secourir, nous aider à survivre, à passer ce moment de confinement. Nous aider matériellement même financièrement, ça pourra nous servir pendant cette période de confinement », a déclaré David Kadiobo.

Selon lui, les responsables d’écoles ne les payent, arguant qu’ils n’ont pas d’argent, qu’« ils dépendent  des frais que les (parents d’élèves) payent ».

A la question de savoir comment ça se passe pour eux pendant les grandes vacances, il a réagi :

« Pendant les grandes vacances, on a toujours préparé ce temps. Il y a le mois de juin qui est payé. Des que ce moi est payé, nous essayons de nous organiser pendant ce temps pour survivre. Comme cette période (d’urgence sanitaire liée à La COVID-19) est venue brusquement, alors c’est difficile de survivre et de répondre à nos responsabilités en tant que père de familles », affirme David Kadiobo.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner