RDC : « Il faut des actions combinées pour mettre fin aux crimes à l’Est du pays », Mme Zerrougui

Dans une déclaration faite jeudi 28 mai à Radio Okapi, la Représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies en RDC a affirmé qu’il faut  combiner les actions militaires, judiciaires et le dialogue intercommunautaire pour mettre fin aux crimes qui continuent d’être commis dans l’est de la RDC.

« Ceux qui massacrent des gens n’ont aucune excuse et sont des criminels à considérer comme tel », a-t-elle indiqué.

Vendredi 29 mai, l’ONU célèbre la journée internationale des casques bleus.

La cheffe de la MONUSCO rappelle qu’il n’y a aucune excuse pour aller tuer, mutiler des civils, massacrer des populations, quel que soit l’argument, quelle que soit l’excuse qu’on peut invoquer.

Pour mettre fin aux actes criminels, aux agressions, il faut utiliser tous les moyens légaux qui existent, souligne-t-elle.

« Il y a l’action militaire, mais il y a aussi l’action de la justice, il y a aussi le rôle des communautés. Et là, j’insiste beaucoup. On travaille avec le gouvernement pour renforcer les moyens militaires, pour renforcer aussi la riposte judiciaire. Parce que les deux, ensemble, peuvent aider à fermer justement la tentation à ceux qui n’ont pas commis l’innommable encore. »

Leila Zerrougui lance un appel aux communautés de se parler entre elles.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner