Ituri : une ONG dénonce les tracasseries policières à Mambasa


L’ONG de défense des droits d’Homme « La convention pour le respect des droits humains » dénonce la présence de plusieurs barrières illégales érigées sur la voie publique dans le territoire de Mambasa.
Dans un communiqué de presse publié jeudi 28 mai, le responsable de cette organisation, John Vuleveryo pointe du doigt la police de circulation routière dont les agents exigent de l’argent aux usagers, avant tout passage. 

Il regrette également la non application de l'arrêté du ministre provincial en charge de transport et voie de communication, supprimant toutes les barrières illégales érigées sur la voie publique. 
Deux semaines après, s’étonne John Vuleveryo, ces barrières sont toujours là ; des policiers commis à la réglementation de la circulation  routière continuent à faire payer aux usagers, un montant allant de 1500 et 24 000 francs congolais (1.2 USD).

La CRDH recommande enfin aux responsables de la police d’instruire leurs agents pour que ces barrières soient levées en vue de mettre fin à ce qu’elle qualifie d’extorsion.
La Ministre provinciale de transport et voie de communication, Esperance Musafiri a quant à elle promis de régler cette affaire avec les commandants des unités de cette police.  

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner