Haut-Uele : les éleveurs Mbororos multiplient des exactions à Niangara (Témoignage)

Les éleveurs Mbororos commettent plusieurs exactions dans de la chefferie Mazinga dans le territoire de Niangara, en province du Haut-Uele. La fille du chef de cette chefferie affirme avoir été victime du mauvais comportement de la part de ces éleveurs étrangers, qui passent dans différents villages où ils font paitre leurs troupeaux de vaches. 

Mado Nekupe, fille du chef de la chefferie Mazinga, dit avoir été obligée de se retirer en brousse pour laisser le passage à ces éleveurs et qu'un enfant qui l'accompagnait avait été même poignardé :

« Je parle en qualité de la fille du chef coutumier de la collectivité Manziga. Les plantations et les champs des populations sont dévastés par les vaches des Mbororos. Si la population proteste, les Mbororos utilisent les armes, les flèches et ils commencent à les tuer. Moi-même, en tant que chef de cette contrée, ils m'ont dit de me retirer dans la brousse pour qu'ils passent. Ils m'ont menacée en brousse, ils ont poignardé même un de nos enfants ».

La fille du chef de la chefferie Mazinga demande au Chef de l'Etat de se préoccuper aussi de la situation de la population locale, qui ne vit que de l'agriculture.

« La population de Manziga ne vit que de l'agriculture. Maintenant, il est difficile pour elle de s'adonner aux activités champêtres à cause des Mbororos et de la LRA. Le gouverneur (de province) essaie de faire quelque chose, qu'on essaie de le soutenir afin qu'on arrive à chasser les Mbororos. Dans le territoire de Dungu, dans la collectivité Malingindo, ils sont menacés. Même le chef coutumier vient de fuir son habitation », a-t-elle imploré.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner