Coronavirus en Ituri : non-respect des mesures barrières à Bunia et à Mahagi


L’état d’urgence sanitaire décrété par le Chef de l’Etat le 24 mars peine toujours à être pleinement appliqué à Bunia et à Mahagi, dans la province de l'Ituri.

Des cultes et messes s’organisent par toutes les confessions religieuses confondues ; certains bistrots et lieux publics sont fréquentés par plus de 20 personnes, sans respect des mesures barrières contre la Covid-19. Comme cela ne suffisait pas, l’Evêque du Diocèse catholique de Mahagi et Nyoka, Mgr Sosthène Ayikuli a réitèré lundi 1er juin sa décision d’organiser des célébrations eucharistiques dans toute sa juridiction ecclésiastique, vu que selon lui, la menace de cette pandémie est minime.

Le responsable de la prise en charge des malades de COVID-19 en RDC, Jean-Pierre Kayembe, pour sa part, a précisé que seules les mesures mises en place dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire restent en vigueur.

L’Ituri a enregistré, à ce jour, officiellement deux cas de coronavirus dont un est déjà déclaré guéri. Mais la menace de cette pandémie est sérieuse, vu la proximité de cette province avec celle du Nord -Kivu et les pays de l’Ouganda et du Soudan du Sud où de nombreux cas confirmés de Covid-19 sont enregistrés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner