ACP : « RDC : le nouveau Procureur Général près la Cour Constitutionnelle prête serment »

Revue de presse du mercredi 3 juin 2020

Le nouveau procureur général près la Cour Constitutionnelle, Jean Paul Mukolo Nkokesha, a prêté serment mardi 2 juin à Kinshasa  devant le Président de la République, Félix Tshisekedi, au palais du peuple  en présence des élus de deux chambres du Parlement, rapporte l’Agence congolaise de presse (ACP). 

Jean Paul Mukolo, ajoute l’agence, fait partie des membres du bureau du Conseil supérieur de la magistrature nommés en février dernier par le président Félix Tshisekedi. Ils sont parmi les plus importants magistrats du pays, note la presse présidentielle qui souligne que ce dernier est réputé “compétent et intègre”.

Le président de la République démocratique du Congo, en sa qualité de magistrat suprême et représentant de la Nation a accueilli et pris acte le serment du nouveau procureur général près la Cour constitutionnelle, Jean-Paul Mukolo Nkokesha devant les parlementaires réunis en congrès, ainsi que des membres de la magistrature suprême, renseigne pour sa part Le Potentiel.

 « Je jure de respecter la Constitution et les lois de la République démocratique du Congo, et de remplir loyalement avec honneur et dignités les fonctions qui me sont confiés », a juré l’assermenté, Jean-Paul Mukolo devant le président de la République, note le journal.

Le nouveau procureur général près la Cour constitutionnelle est originaire de Tshikapa. Il est né le 8 septembre 1960, marié et père de 8 enfants, il a été nommé à cette haute fonction par le président de la République Félix Tshisekedi le 07 février 2020, rappelle Mediacongo.net.

Après sa prestation de serment devant le chef de l'Etat et le parlement (députés et sénateurs), le nouveau procureur Jean-Paul Mukolo peut maintenant exercer sa nouvelle fonction de procureur général près la cour constitutionnelle, analyse le site web.

Ladite cérémonie, qui a duré une vingtaine de minutes, précise Le Phare, était modérée par la Conseillère principale du collège des conseillers juridiques du Chef de l’Etat, Nicole Ndumba Bwatshia. 

La modératrice à souligné le sens et le contexte de l’événement, en rappelant que le Procureur Général près la Cour constitutionnelle est le seul haut magistrat dont la Constitution et les lois de la République conditionnent l’entrée en fonction à la prestation de serment devant le Parlement réuni en congrès et le Président de la République, explique le tabloïd.

Nommés par ordonnance présidentielle du 7 février 2020, 6 de 7 hauts magistrats avaient prêté serment le 19 février dernier au palais de la nation devant le chef de l'État, à l’exception de Jean Paul Mukoko, rappelle 7sur7.cd.

Ce dernier, ajoute le portail, en sa qualité de procureur général près de la Cour Constitutionnelle, ne pouvait prêter serment que devant la Nation, représentée par les deux chambres du parlement, ainsi que le chef de l'État.

Le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle, Mukolo Nkokesha a prêté serment devant le Président de la République Félix Tshisekedi et des Présidents de deux chambres du Parlement, Alexis Thambwe Mwamba et Jeanine Mabunda, et du Conseil Supérieur de la Magistrature, ajoute Actualite.cd.

Cas-info.ca brosse le portrait du nouveau procureur général près la Cour constitutionnelle : il est licencié en droit public de l’université de Kinshasa depuis 1988. Jean Paul Mukolo a obtenu son master en droit constitutionnel en 2007 en Afrique du Sud.

Doctorant en droit public, le nouveau procureur général est chef des travaux à l’université de Kinshasa, ajoute le site web.

Magistrat du ministère public de 1988 à 2015, Jean Paul Mukolo fut aussi procureur général près la cour d’appel de Bandundu de 2015 à 2018. Peu avant ses nouvelles fonctions, il était avocat général depuis 2018, conclut le portail. Plusieurs magistrats qui prestent aujourd’hui ont bénéficié du savoir transmis par ce fervent défenseur  des  droits de  l’homme, révèle Le Potentiel. « En chrétien convaincu, nous osons  croire  que  cette  dernière qualité pourra lui servir de soubassement  dans  les  nouvelles fonctions à la tête du parquet de la plus haute instance judiciaire du pays lui conférant ainsi la fonction de premier Vice-président du  Conseil Supérieur de la Magistrature », commente le quotidien.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner