Coronavirus au Sud-Kivu : les membres du gouvernement provincial passent un test obligatoire


Tous les membres du gouvernement provincial du Sud-Kivu passent obligatoirement un test rapide du Coronavirus ce lundi 8 juin à Bukavu.

Le ministre provincial de la santé, Cosmos Bishisha, estime donner l'exemple pour le dépistage rapide, car le nombre des personnes atteintes de la COVID-19 ne fait qu’augmenter du jour au lendemain dans la province.

Dans l’espace de dix jours, le nombre des cas positifs est passé de 4 à 84. Le comité provincial de riposte a aussi confirmé la mort de 14 personnes atteintes de la COVID-19 dans l'ensemble.

Le ministre provincial de la santé justifie la montée des décès par l’arrivée tardive des malades dans les structures médicales, après automédication à la maison.

Par ailleurs, le ministre provincial Bishisha se réjouit que le laboratoire de l’Institut national de la recherche biomédicale (INRB) soit déjà fonctionnel à Goma, dans la province voisine. Mais, le Sud-Kivu dit attendre également l’installation d’une unité du laboratoire à Bukavu pour tester ses échantillons sur place.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner