Kinshasa : des cartes SIM enregistrées avec les identités des tierces personnes


Beaucoup d’utilisateurs de la téléphonie cellulaire à Kinshasa se disent être victimes de l’usurpation d’identité. Ces utilisateurs découvrent stupéfaits au moment de renouveler leurs cartes SIM que ces dernières sont déjà enregistrées sous une autre identité.

Ces abonnés aux services de téléphonie cellulaire pointent du doigt les vendeurs ambulants et tenanciers des cabines téléphoniques de la cité, ainsi que les opérateurs téléphoniques.

Ce constat malheureux n’épargne aucun opérateur de téléphonie. Les utilisateurs se rendent compte de l’identité d’une tierce personne après la perte du téléphone et lorsqu’il faut obtenir une SIM blanche ou encore ouvrir un compte pour la monnaie électronique, a temoigné Matthieu Padibukuabo, l’une des victimes.

Un tenancier d’une cabine téléphonique basée à l'UPN dans la commune de Ngaliema, par exemple, a affirmé que cette pratique se justifie par les exigences des clients et opérateurs téléphoniques.  

Contacté, le service client d’un opérateur téléphonique de la place, confirme cette mauvaise pratique qu’il dénonce.

Mais, il conseille aux utilisateurs des services de téléphonie cellulaire d’acheter leurs SIM dans une boutique officielle et de s’y faire enregistrer avec une pièce d’identité valide.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner