Coronavirus au Sud-Kivu : la MONUSCO installe des kits de prévention au marché central et au Beach Maendeleo d'Uvira


Des kits de prévention et de sensibilisation de Covid-19, don de la MONUSCO à travers l’ONG locale "Popoli Frateli", ont été installés jeudi 11 juin au marché central et au Beach Maendeleo dans la ville d’Uvira, en province du Sud-Kivu. Cette assistance fait partie des outils de protection des civils dirigés par la section des affaires civiles de la MONUSCO et Covid-19 dans le cadre du Projet d'engagement communautaire et de résilience dans les territoires d'Uvira et de Fizi.

Le personnel du bureau de ce marché s’aligne désormais chaque matin pour se laver les mains avec de l’eau contenant de chlore. Trois robinets devant servir de point de lavage des mains sont placés à l’entrée de ce grand marché et deux autres robinets au Beach Maendeleo pour les marchands.

L’administrateur des marchés d’Uvira, Budima Kuza, regrette que les vendeuses ne respectent pas les gestes barrières : « Nos mamans ici ont des cache-nez. On nous a même amené un lot ici par la MONUSCO que nous avons distribué aux gens. Mais les autres mamans sont fatiguées, elles disent qu’elles sont étouffées, elles ne respirent pas convenablement. Mais de toutes les façons, le maire de la ville est passé par ici. Il a exigé à tout le monde de porter le cache-nez. Et nous avons des seaux que vous remarquez là-bas. Dans toutes les entrées, il y a un gros récipient là-bas ».

Pour lui, la seule difficulté reste le non respect de distanciation sociale.

« Les gens ici au marché sont entassés, quand il faut acheter les poissons, ils doivent se mettre en groupe et entourer les colis. Vraiment nous allons étudier comment faire, parce qu’il y a de l’espace, nous allons étendre les gens », a indiqué l'administrateur des marchés d’Uvira, Budima Kuza.

20 kits de lavage des mains, 200 litres de chlore, 12 mégaphones, 1 boîte de piles pour mégaphones et 1 000 masques ont été distribués dans le cadre de ce projet dans 4 marchés d'Uvira, 3 points de change, 2 orphelinats, 3 maisons de personnes de 3e âge et 6 comités de jeunes dans les zones jugées sensibles de la ville ainsi qu’à l’Etat-major des FARDC et de la PNC.

Le coordonnateur de l’ONG partenaire de la MONUSCO, "POPOLI FRATELI", Jean de la Croix Wilondja, a affirmé que la sensibilisation communautaire se poursuivra à travers les radios locales dans le cadre de prévenir le coronavirus.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner