Beni : la présence des enfants toujours signalée au sein des groupes armés ( Parlement d’enfants)


Le monde célèbre ce 16 juin, la journée mondiale de l’enfant africain. A cette occasion, le parlement d’enfants de Beni (Nord-Kivu) a saisi cette occasion pour dénoncer la présence des enfants au sein des groupes armés, mais aussi, les déplacements répétitifs des familles dus à l’insécurité qui prévaut dans la région, ce qui affecte les enfants.

Dans un entretien accordé mardi 16 juin à Radio Okapi, le coordonnateur du parlement d’enfants de Beni, Joël Kavuya, se dit  satisfait des démarches de certaines organisations et acteurs de protection qui s’investissent pour sortir les enfants des groupes armés.  

Il a, par ailleurs, formulé quelques recommandations auprès des autorités pour mettre à l'abri les enfants en groupes armés.

« La première des choses, je recommande à certains politiciens qui nous suivent à des pareil moment de ne pas mêler la protection, la vie des enfants avec les intérêts politiques car on ne veut pas vivre Soweto en RDC. Protégeons nos enfants, garantissons l’avenir de nos enfants. Alors, l’intérêt suprême et supérieur des enfants doit être promu. Au niveau des parents, je recommanderai que chaque parent assume ses responsabilités », a-t-il indiqué.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner