Ituri : le FONER et le gouvernement provincial à couteaux tirés à cause du péage

Le bras de fer entre le fonds national d’entretien routier (FONER) et le gouvernement provincial de l’Ituri persiste sur la perception du péage sur les routes d’intérêt national. Selon des sources locales, actuellement, ce sont les services du gouvernement provincial qui prélèvent cette taxe et non le FONER.  La direction du FONER a annoncé lundi 6 juillet, la reprise de ses activités après trois mois de suspension à cause de la pandémie du Coronavirus. Le gouvernement provincial de son côté n’est pas prête de stopper le prélèvement de cette taxe.

Selon le chef d’agence du FONER en Ituri, Nzoy Musolo, leurs agents sont déjà déployés aux sept postes à savoir ; Komanda, Luna, Muzi pela, Fataki, Lengabo et Mambasa. Il déplore l’initiative du gouvernement provincial de vouloir se substituer à son service. Ce qui selon lui constitue une violation des textes qui régissent ce service public qui relève de la compétence du gouvernement national.

Pour le gouvernement provincial, le FONER a démissionné de son obligation de réhabiliter les routes d’intérêt national qui constituent un calvaire pour leurs usagers. Le porte-parole du gouvernement provincial, Janvier Egudra  affirme que la hiérarchie du FONER doit au préalable justifier toutes les recettes perçues depuis 2016 et les 40 pourcents de rétrocession à la province.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner