Tshopo : les ONG des droits de l'homme s'impliquent dans la prévention contre la propagation du Coronavirus


Les organisations de défense des droits de l'homme sensibilisent la population à la prévention contre la propagation du Coronavirus. Lundi 6 juillet 2020, elles ont travaillé avec 240 ménages, 102 détenus ainsi que 15 membres du personnel pénitencier et leurs dépendants dans l'hinterland de la ville de Kisangani (Tshopo).

Cette activité fait suite à une journée de sensibilisation sur le droit à la santé et spécialement sur la pandémie à Coronavirus, organisée par le Bureau de terrain du Haut-commissariat des nations Unies aux Droits de l'homme.

Selon le constat des activistes des droits de l'homme, la population de l'hinterland de la ville de Kisangani est sous informée des gestes barrières pour se protéger contre la Covid-19.

Les activistes des droits de l'homme se sont reparties sur divers axes de la province, notamment Kisangani-Yangambi, Kisangani-Opala et Kisangani-Banalia. Il n’existe pas d'équipe de surveillance, moins encore d'équipements médicaux sur ces tronçons routiers.

En outre, les kits de protection sont inexistants en dépit de la mise en place sur certains axes des équipes de surveillance de la covid-19.

En vue améliorer les stratégies de lutte contre cette pandémie, les Organisations de défense des droits de l'Homme ont émis un certain nombre de recommandations, notamment, l'intensification de la sensibilisation des populations sur les mesures barrières, la mise à disposition des endroits stratégiques, des kits de protection.

Parmi ces endroits, elles citent les différents beachs, le centre de détention d'Osio et le petit marché Spiro.

Ces ONG ont enfin proposé au gouvernorat provincial la mise en place des équipes de surveillance, d'assurer leur prise en charge et les doter de matériel approprié pour le suivi des mouvements des voyageurs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner