Ituri : 3 jours de deuil en mémoire des personnes tuées par des hommes armés à Djugu

Le conseil territorial, et communal de la jeunesse, ainsi que la communauté du territoire d'Aru ont décrété mardi 7 juillet, trois jours de deuil dans l’ensemble de cette entité de la province de l’Ituri. Ces jours de deuil sont organisés pour dénoncer les tueries de trois ressortissants de ce territoire par des hommes armés samedi 4 juillet dernier dans une embuscade qui a fait 11 morts, dont 4 militaires et 3 policiers à Matete dans le territoire de Djugu.

« Trois journée ville morte, pour la première fois une façon de pleurer avec les familles de nos chers parents qui venaient d’être abattue sauvagement à Djugu », a déclaré le président de la société civile de Zaki à Ariwara, Antoine Mopeope.

Dans leur déclaration, le conseil territorial et communal de la jeunesse d'Aru et la communauté de ce territoire appellent la population dans son ensemble à cesser les activités pendant ces trois jours pour pleurer leurs frères assassinés par des hommes armés en territoire de Djugu, sur la route nationale numéro 27.

Un service minimum sera observé uniquement dans les établissements sanitaires au cours de ces journées de deuil. Pour les organisateurs, les meurtres de ces personnes ne doivent pas rester impunis.

Ces 3 structures se disent très consternées par l’escalade des violences au Nord de l’Ituri. Elles exigent l’intervention urgente du gouvernement central pour la cessation des hostilités.

Sur le terrain, cet appel au deuil de trois jours n’est pas suivi dans l’ensemble du territoire d’Aru.

Des sources locales disent observer encore l’évolution de la journée avant d’adhérer à cette initiative. Entretemps à Bunia, les familles des victimes commencent à retirer les corps de leurs frères de la morgue de l’Hôpital général de référence.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner