RDC : les députés de l’Ituri dénoncent la circulation des armes au sein de la population

Les députés nationaux, élus de l’Ituri se disent préoccupés par la montée de l’insécurité dans leur province. Se confiant à la presse mardi 14 juillet, le député Gratien Irachan de Saint Nicolas a appelé le gouvernement à prendre des dispositions pour éviter le massacre à grande échelle dans la ville de Bunia et ses environs. « Il y a plusieurs armes à feu actuellement dans la ville de Bunia et dans la périphérie. Ce sont des civils et des gens qui hébergent qui détiennent ces armes », a fait remarquer le député Gratien Irachan.

Il a indiqué qu’il y a un déplacement massif de la population de la périphérie vers le centre urbain.

« Nous avons découvert des corps sans vie, en dehors de la ville. Beaucoup de civils sont tués, même dans la ville. Nous déplorons parce qu’il n’y a pas une bonne communication avec le niveau central. Le comité de sécurité provincial donne un rapport positif, et pourtant la vraie information est que la population est dans le risque », a poursuivi le député Irachan.

Il a indiqué que les députés de l’Ituri ont alerté le gouvernement sur cette situation, lors de leur rencontre, lundi 13 juillet, avec le Premier ministre, Sylvestre Ilunga.

Selon le député Irachan, le Premier ministre promet de s’investir pour prendre des actions urgentes face à cette instabilité.

La province de l’Ituri est en proie à l’insécurité, à la suite de l’activisme des groupes armés. La milice CODECO notamment tue et pille presque tous les jours dans les villages du territoire de Djugu.

A Irumu, des rebelles ADF ont tué 27 personnes en l’espace de trois semaines. Plus de 45 autres ont été prises en otage, dans plusieurs villages de la chefferie de Banyali-Tchabi.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner