Tanganyika : ouverture du procès contre trois Chefs miliciens Twa pour crimes contre l’humanité


Le procès contre trois Chefs miliciens Twa s 'est ouvert lundi 20 juillet à Kalemie, à la Cour d’appel du Tanganyika.

Ils sont poursuivis pour crimes contre l’humanité, meurtre et tentative de meurtre, par viol collectif et par autres actes inhumains.

Les faits pour lesquels ces 3 chefs de guerre sont poursuivis auraient été commis en territoire de Manono, entre les mois de septembre et décembre 2016 d’une part, puis février et décembre 2017 d’autre part.

Comparaissent depuis le 20 juillet en cours, devant la cour d’appel du Tanganyika, les seigneurs de guerre Mukalayi Mbuyu Mateso alias Sac vide, Kabwa Faustin et Kyanda Mukala Kakudji.

Parmi les victimes, on compte huit hommes et deux femmes tués par flèches, une femme victime de viol collectif.

Les trois prévenus ont comparu assistés de trois avocats.

La partie civile n’était pas représentée à l’ouverture de ce procès.

Les avocats des prévenus ont sollicité et obtenu de la cour le renvoi du dossier au 10 août prochain, pour leur permettre de s’imprégner des faits et assurer ainsi une meilleure défense à leurs clients.

Parmi les observateurs à ce procès, la section Appui à la Justice de la MONUSCO.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner