Tanganyika : 12 morts et 6 blessés lors de la dernière attaque de la milice Twa « Hapa na Pale » à Mugunga

Le Ministre provincial de l’intérieur et porte-parole du gouvernement provincial de Tanganyika, Dieudonné Kamona a dressé le bilan définitif de la dernière attaque de la milice Twa « Hapa na Pale » sur Mugunga, en territoire de Nyunzu.  Lors du point de presse tenu lundi 6 juillet, Dieudonné Kamona a affirmé que douze personnes sont mortes et six avaient été blessées lors de la dernière attaque de la milice Twa « Hapa na Pale » sur Mugunga en territoire de Nyunzu.

Le ministre a également précisé que les éléments de  FARDC déployés dans la zone avaient mené quelques heures après l’attaque, une opération de poursuite des miliciens. Au cours de cette attaque, six miliciens avaient été tués et un suspect qui possédait des effets volés à Mugunga, mis aux arrêts.

Concernant la situation sécuritaire de Moba et la traque de deux Chefs miliciens Mai-Mai, le Porte-parole du gouvernement provincial a affirmé qu’ils ont quitté le littoral du lac Tanganyika, plus précisément  les villages Katibili et Tembwe pour enrôler les jeunes de Vyura, Kabwela, Mwanza, Mpala et Lubasha dans un mouvement incivique, pour combattre le gouvernement pour un motif inavoué.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner