Maï-Ndombe : le directeur de la prison centrale d’Inongo alerte sur la situation de vie déplorable dans cette maison carcérale


Le Directeur de la prison centrale de la ville d’Inongo, chef-lieu de la province du Maï-Ndombe, Joseph Isankema, alerte sur les conditions de vie déplorables des détenus dans cette maison carcérale.

Dans un entretien accordé mercredi 22 juillet à Radio Okapi, Joseph Isankema a fait savoir que cette prison ne reçoit plus de subvention du gouvernement central, depuis le mois de janvier 2020 et se trouve sans provision de rations alimentaires.

Les détenus mangent grâce à la générosité de certains bienfaiteurs surtout de l’église catholique ou encore grâce à quelques activités génératrices organisées par la direction de cette entité, a déclaré Joseph Isankema.

Il renchérit qu’il n’y a même pas une structure médicale au sein de la dite prison et cela rend très difficiles les soins de prisonniers malades.

Et d’ajouter, « ces détenus purgent leur peine à même le sol, il n’existe plus d’installation hygiénique dans cette maison carcérale. Ce qui les expose à des maladies », s’inquiète le directeur de cette prison qui redoute le pire dans les tout prochains jours.

Joseph Isankema mentionne que cette prison ne dispose pas de moyen de prévention contre la covid-19.

Il lance pour ce fait, un cri d’alarme à toute personne de bonne volonté en vue de remédier à cette situation.

Cette prison compte à ce jour près de 80 détenus dont deux femmes.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner