Nord-Kivu : les leaders communautaires de Muhangi sous menace permanente de certains militaires basés dans ce village


Les leaders communautaires du village de Muhangi, situé au sud de Butembo, en chefferie des Baswagha, dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu) ont affirmé mercredi 29 juillet à Radio Okapi, vivre sous les menaces de mort permanentes proférées par certains militaires basés dans ce village.

Selon l'un de ces leaders qui a requis l’anonymat, ces militaires leur reprochent de dénoncer les actes commis par eux à l’encontre de la population civile. Ces menaces, a-t-il dit, leur sont proférées soit par téléphone, soit en face selon l’endroit où la cible est rencontrée.

Ce leader indique que les victimes de ces menaces de mort sont des acteurs de la société civile, des journalistes et des autorités locales. Le dernier cas en date a eu lieu lundi 27 juillet, après la dénonciation du viol commis sur une fille de seize ans dans la nuit de samedi à dimanche 26 juillet par un militaire.
Pour justifier leurs menaces, ces militaires qualifient ces leaders de Maï-Maï.

Contacté par Radio Okapi, le lieutenant Antony Mwalushayi, porte-parole intérimaire du secteur opérationnel Grand Nord et Sokola 1 déclare ne pas être au courant.
Il indique toutefois que ce dossier sera suivi de près par le commandement militaire en vue d’y mettre fin.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner