Nord-Kivu : les FARDC récupèrent 2 villages occupés par les Maï- Maï dans le territoire de Lubero


Les FARDC ont récupéré les villages Mabuo et Bududia, dimanche 2 août, dans le secteur de Bapere en territoire de Lubero. Ces villages  ont été occupés pendant plusieurs jours par des Maï-Maï de l’Union des Patriotes pour le Libération et le Développement (UPLD), du leader milicien Luc Yabili. 

La société civile locale qui salue la présence des militaires FARDC dans la zone, déplore les exactions commises par ces miliciens avant leur fuite. Ils ont pillé, violer des filles et femmes et causer mort d’hommes.  

Des sources locales  indiquent que c’est depuis la nuit de vendredi 31 juillet que ces Maï-Maï ont quitté les villages de Mabuo et Bududia qu’ils ont occupé pendant plus de deux semaines.

Le weekend dernier, des militaires FRADC ont été déployés dans la zone.  Les mêmes sources précisent qu’après accrochage avec les forces loyalistes, ces Maï-Maï seraient rentrés dans la province de la Tshopo par la rivière Lindi.

La nouvelle est confirmée par le porte-parole intérimaire de l’opération SOKOLA,  le Lieutenant Antony Mwalushay.

La société civile du secteur de Bapere qui salue le déploiement des FARDC dans la zone,  déplore les exactions commises par ces Maï-Maï avant leur départ. Kakule Kagheni Samuel, président de cette structure citoyenne cite entre autres, le pillage systématique des biens des habitants, l’incendie de plusieurs habitations de Bududia, le rançonnement, le viol des femmes et des cas de torture. Il ajoute que deux corps sans vie des civiles ont été retrouvés dans la brousse. Ils auraient été tués par balle par ces miliciens pendant leur fuite.

Le president de la société civile locale indique que ces Maï-Maï ont également blessé plusieurs personnes à l’arme blanche dont une dame et un infirmier qui sont pris en charge à Mangurejipa chef-lieu du secteur.

Le chef du secteur de Bapere encourage les FARDC à déloger tous les groupes armés qui sèment la terreur dans cette partie du territoire de Lubero. Kombi Nepanepa promet de donner le bilan final de toutes les exactions après l’enquête menée dans la zone.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner