Butembo : 2 détenus meurent par manque de nourriture à la prison centrale de Kakwangura


Deux détenus sont morts en l’espace de deux semaines dans la prison centrale de Kakwangura, à la suite d'une insuffisance alimentaire.
L'ONGDH, "La Fondation Prime Metale", qui cite des sources infirmières, avance un chiffre 150 malnutris sur un effectif de plus de 600 prisonniers. 

Le responsable de la Fondation Prime Metale, Prime Musavuli, indique que les deux détenus décédés sont des hommes de 36 et 38 ans. Prime Musavuli ajoute que plusieurs autres détenus sont sous une prise en charge médicale à la suite de la même situation :

"Hier j’ai observé qu'il y a eu transfert de trois malades, la loi dit que le détenu a droit à manger".

Pour manifester leur colère, ces prisonniers se sont soulevés mardi 4 août. Conséquence, les audiences foraines prévues à la prison ce jour n’ont pas eu lieu. 
"Ils ont menacé les agents des services pénitenciers, et ils ont jeté des pierres, ils ont cassé même certains cadenas, aujourd’hui il n'y a pas eu même audiences parce que les juges craignaient pour leur propre sécurité", s'est lamenté Me Dellyco Mbambu, secrétaire exécutif de l’ONGDH CIDHOPE qui s’est rendu à la prison pour constater.

Le rapporteur de la société civile de Butembo,Van Germain Katsiwa, pour sa part, a appelé le gouvernement à prendre ses responsabilités en mains.
"Nous demandons à l’Etat congolais de se pencher plus vite sur la question avant que le pire n’arrive. Nous venons d’enregistrer des cas de Coronavirus, c’est que, la prison centrale devait faire l’objet d’une attention particulière pour que ça ne puisse pas constituer un nouveau foyer de la maladie dans la ville de Butembo comme cela a été dans la ville de Kinshasa et à Goma".

Aucune réaction n'a été enregistrée de la part de la directrice de la prison et du ministre provincial en charge de la justice et droits humains.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner