Procès 100 jours : Vital Kamerhe reste en prison


La cour de cassation a rejeté ce mercredi 5 août la demande de liberté provisoire à Vital Kamerhe.

Le président de l'UNC voulait casser l'arrêt de la cour d'appel de Kinshasa/Gombe qui avait rejeté pour une énième fois sa demande de liberté provisoire.

Il reste ainsi en détention à la prison centrale de Makala où son procès en appel est prévu vendredi 7 août.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner