Insécurité à Beni : la société civile de Banande-Kainama doute la rentrée des classes


La société civile du groupement de Banande-Kainama dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu émet des réserves sur la reprise des activités scolaires à cause de l’insécurité qui a régné dans cette région durant tout le mois de juillet. Elle l’a fait savoir mercredi 5 août, lors d’une intervention à Radio Okapi. 

Selon Bienfait Baraka, membre de cette structure citoyenne, la plupart d’écoles est dans les milieux où les rebelles ougandais de l’ADF sont actifs. 

Il précise que plusieurs élèves se sont déplacés avec leurs familles, fuyant les tueries de ces assaillants. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner