RDC : le nombre de femmes devrait augmenter dans les institutions politiques, estime Solange Masumbuko

Le nombre de femmes devrait augmenter dans les institutions politiques en République démocratique du Congo, a réclamé la députée nationale, Solange Masumbuko, à l’issue d’un atelier tenu mardi et mercredi 5 août à Kinshasa sur l’évaluation des lois relatives à la participation politique de la femme.

Ayant pris part à cet atelier, elle a rappelé que la loi électorale réserve un quota de 30% de sièges électifs auxquels auront à concourir uniquement les femmes.

« Voilà pourquoi, ce n’est que normal, ce n’est que justice, maintenant, d’échanger pour adapter. Il y a aussi la loi électorale qui doit subir quelques adaptations par rapport au contexte de l’heure, et voir vraiment la montée massive des femmes participer au développement de notre pays », a affirmé Solange Masumbuko, sans plus de détails sur les changements et adaptions à apporter à la loi électorale.

Toutefois, elle se demande : « comment ne pas tenir compte de la majorité de la population que représente les femmes dans les institutions politiques ? »

« Et lorsqu’il s’agit des élections, vous ne la sentez pas trop visible sur le terrain. Alors, comment déjà, au niveau de la loi, essayer d’adapter et ainsi sensibiliser encore les femmes » ? s’interroge la députée Masumbuko.

Elle reste convaincue que les pays qui ont vu la participation des femmes augmenter se sont développés « parce que la femme prend en compte les besoins de la base ». Elle cite notamment le Rwanda, la Suisse, et l’Angola.

L’atelier sur l’évaluation des lois relatives à la participation politique de la femme en RDC a été organisé par le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO), avec l’appui de l’ONG sud-africaine OSISA.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner