Bukavu : le calme est revenu à l’ISDR après l’agression du DG de cet établissement par les membres du comité syndical

Un plan de sortie de crise a été trouvé mardi 11 aout, à l’Institut Supérieur de Développement Rural Bukavu (ISDR), au Sud-Kivu. Cela, après l’agression physique, le week-end dernier, du Directeur général de cet établissement public d’enseignement supérieur par les membres du comité syndical. Le Vice-gouverneur de province qui a initié cette démarche, a mis toutes les parties autour d’une table. Ils ont décidé d’enterrer la hache de guerre et de privilégier l’intérêt supérieur de leur institution. Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Thomas Luhaka qui s’est saisi du cas, demande l’ouverture d’une enquête.  

Dans une déclaration commune signée mardi soir, toutes les parties prenantes au conflit à l’ISDR/ Bukavu ont convenu du retour de comité de gestion dans son ensemble. La Délégation syndicale et les membres du comité de gestion s’engagent à éviter les représailles dès la reprise des activités académiques. Cependant, les parties reconnaissent que, bien que les revendications des syndicalistes soient légitimes, elles ont cependant été faites en violation des lois en vigueur.

Le  ministre Thomas Luhaka a condamné ce comportement et l’ a qualifié « d’indigne » dans le milieu académique. Il demande que les responsabilités individuelles soient établies.

Le ministre de l’ESU invite les autorités provinciales d’ouvrir une enquête au sujet de l’agression dont a été victime le directeur général, Bosco Muchukiwa.

Thomas Luhaka dit être pleinement informé des problèmes de gestion et autres qui se posent à l’ISDR Bukavu et s’engage à y apporter des solutions dans un délai raisonnable.

Le DG de l’ISDR Bukavu, Bosco Muchukuwa, avait été blessé à la tête par des membres du comité syndical et des agents du personnel administrative le samedi 08 Août dernier. Cela s’est passé alors qu’il tentait d’accéder à son bureau et tenir une séance de travail pour préparer la reprise des cours. Il avait été évacué rapidement à l’hôpital provincial général de Bukavu pour des soins.

Cet incident n’a pas affecté la reprise des activités académiques à l’ISDR. Toutes les activités se sont déroulées normalement.

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner