La prospérité : « FCC-CACH : l’évaluation s’impose ! »

Revue de presse de ce lundi 17 août 2020

Dans la revue de presse de ce matin, nous proposons les analyses recueillies dans quelques médias sur la question des pourparlers entre les  FCC et CACH.

La prospérité rapporte que « bien plus que certains agitateurs politiques ne le pensent, tout porte à croire que Félix Tshisekedi et Joseph Kabila maintiennent de bonnes relations sur le plan de la gouvernance, malgré les secousses et tiraillements de ces derniers mois entre les membres de leurs plateformes politiques respectives, à savoir le Front Commun pour le Congo (FCC) et le Cap pour le Changement (CACH) ».

 Selon le quotidien, des sources crédibles rapportent, cependant, que les membres du Comité de suivi de l’accord qui les lient ont repris les discussions depuis quelques jours et préparent une nouvelle rencontre imminente entre le président de la République et son prédécesseur, certainement pour harmoniser les vues.

Parmi les dossiers sur la table, la poursuite des nominations au sein des entreprises publiques, mais aussi la question d’un éventuel remaniement du Gouvernement de la République, indique La Prospérité qui rappelle que les discussions au sein dudit Comité avaient été stoppées, après une période de fort tumulte entre les alliés au pouvoir, sur des questions capitales politiques et de gouvernance.

Cependant signale le journal, certains membres du comité de suivi de l’accord FCC-CACH ont été provisoirement écartés de ce cadre de discussions.

« Il s’agit, du côté CACH, de Jean-Marc Kabund et Augustin Kabuya, respectivement président a.i et secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), mais aussi Emmanuel Ramazani Shadary, Secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) pour le compte du FCC. Vidiye Tshimanga, quant à lui, aurait été définitivement mis de côté », révèle encore La Prospérité.

Ces derniers ont été remplacés par de nouveaux négociateurs au FCC et au CACH. Il s’agit de Peter Kazadi, Nicolas Kazadi, Kitenge Yesu et Théthé Kabwe du côté du Cap pour le changement et pour le Front Commun pour le Congo, Néhémie Mwilanya, Coordonnateur du FCC en dehors de Aubin Minaku, Azarias Ruberwa et Raymond Tshibanda qui demeurent les négociateurs pour le compte de la plateforme chère à l’ancien président Joseph Kabila.

Le Potentiel affirme dans sa livraison qu’il y a du remue-ménage au sein du Comité de suivi de l’accord FCC-CACH (COSAC).

« Considérés comme des « extrémistes », Augustin Kabuya, Jean-Marc Kabund, Vidiye Tshimanga et Ramazani Shadari sont écartés des négociations qui se déroulent au sein du Comité de suivi de l’accord FCC-CACH. Il leur serait reproché un caractère intransigeant qui bloque inutilement les pourparlers qui doivent faire avancer la machine d’une direction collégiale telle que l’auraient souhaité les deux autorités morales de la coalition, Félix Tshisekedi et Joseph Kabila », signale le journal qui note par ailleurs qu’il y aurait eu recomposition des équipes de négociateurs : Peter Kazadi, Nicolas Kazadi, Kitenge Yezu et Théthé Kabwe seraient désignés pour le CACH. Tandis que du côté FCC, il y aurait Néhémie Mwilanya, Aubin Minaku, Azarias Ruberwa et Raymond Tshibanda qui arboreront l’étoffe des négociateurs.

L’UNC, la grande absente

Si d’aucuns saluent l’initiative, il faut cependant faire remarquer que dans le ticket CACH, il n’y a aucun délégué de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamerhe. Est-ce un oubli ou une omission ? s’interroge Le Potentiel

« Quel que soit le bout par lequel on va le prendre, l’absence de l’UNC dans ce comité de négociation augure un divorce en voie d’être consommé entre l’UDPS de Félix Tshisekedi et son allié signataire de l’accord de Naïrobi qui les a portés au pouvoir à l’issue de la présidentielle de décembre 2018 », commente ce quotidien Kinois

Après avoir laissé la justice « faire son travail », en jugeant et condamnant son directeur de cabinet, le président de la République ira-t-il jusqu’à jeter le bébé avec l’eau du bain ? Sinon, comment va-t-il, lui, l’autorité morale du CACH, justifier cette absence remarquable de l’UNC dans l’équipe restreinte et rénovée des négociateurs au sein de la coalition ? conclut Le Potentiel

Forum des As : « Au-delà des attaques d’extrémistes de tous bords, Atundu appelle Félix Tshisekedi et Joseph Kabila à sauver la coalition FCC-CACH »

Le quotidien rapporte pour sa part un appel à l'endroit du Président de la République, Félix Tshisekedi, et de son prédécesseur, Joseph Kabila, pour " sauver la coalition FCC-CACH", le énième appel du genre.

« Aux yeux d'Atundu, l'alliance FCC-CACH constitue "l'instrument démocratique pour la gouvernance de notre pays », indique le quotidien.

Dans sa communication, note encore Forum des As, l'Ambassadeur André-Alain Atundu fait observer un périlleux glissement de la démocratie Rd congolaise vers " l'odieux tribalisme par ceux-là même qui devraient encadrer nos populations à travers méandres et péripéties de la démocratie, confondant volontiers et à dessein la liberté d'expression et l'attaque contre l'Autorité morale de CACH, son statut de Chef de l'Etat et son appartenance à une tribu."

Atundu s'étonne de constater que certaines figures respectables, exploitant judicieusement cette proximité, " s'autoproclament et se constituent en croisés pour un combat et une cause donquichottesque."

Sur le même sujet, Ouraganfm.cd signale un ‘’tête-à-tête Tshisekedi-Kabila annoncé’’

« Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo va rencontrer dans les jours à venir son allié, l’ancien chef de l’Etat et autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC), Joseph Kabila, dans le cadre de leur coalition », indique-t-il.

Il ajoute que le Comité de suivi de l’accord de coalition (COSAC) est à pied d’œuvre pour préparer cette rencontre au sommet entre les deux personnalités. Mais au préalable, tous les contentieux doivent être vidés.

Selon les informations parvenues à Ouraganfm.cd, un groupe composé de 4 personnes dans chaque camp politique a été déjà constitué. Les délégués du CACH et ceux du FCC sont chargés d’harmoniser les vues et préparer les dossiers avant ce tête-à-tête qui devra intervenir dans un contexte de crise et de tension permanente entre les coalisés au pouvoir, conclut Ouraganfm.cd

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner