Sud-Kivu : les victimes des massacres de Kasika réclament justice et réparation, 22 ans après


Les victimes des massacres de Kasika, en territoire de Mwenga (Sud-Kivu) réclament justice et réparation, 22 ans après les faits. L'organisateur de la manifestation commémorative l'a déclaré ce lundi 24 août à Radio Okapi.
Lors de ces massacres survenus le 24 août 1998, plus de mille personnes, dont un prêtre catholique et un chef coutumier avaient été tuées par les rebelles du RCD.  

 ‘’Nous savons qu’en cette date du 24 août 1998, il y avait eu un groupe armé qui avait tué les gens à Kasika. Il y avait le Mwami Mubeza et sa femme qui avaient été tués, également un prêtre, l’abbé Stanislas Wabulagombe qui avait été tué, mais aussi plus de 1.056 personnes qui avaient perdu leur vie ce jour-là, des hommes, femmes et enfants. Depuis ces massacres, il n’y a jamais eu des poursuites contre ceux qui ont commis ces massacres ; alors qu’ils sont vivants, ils sont en RDC. Alors nous voulons que ces gens soient interpellés par la justice purement internationale parce qu’il s’agit de crimes internationaux et il n’y a que la juridiction internationale qui est compétente selon les statuts de Rome’’, a affirmé Me Archimède Baraka, l’organisateur de la manifestation.

Il a par ailleurs lancé un appel à la communauté internationale et également à la communauté nationale pour assister les victimes :  

« Il y a des familles des victimes qui sont encore vivantes à Kasika mais qui n’ont jamais bénéficié de l’assistance du gouvernement congolais ni du monde humanitaire international. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner