Nord-Kivu : déplacement massif des populations d' Oicha à la suite des affrontements entre FARDC et ADF

La société civile locale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni se dit préoccupée par le déplacement massif de la population ces derniers jours. Selon son président, plusieurs habitants des quartiers Masosi, Manzali, Kazimoto et Mambamuke se déplacent depuis le week-end dernier pour se concentrer à Oicha - centre. Ce déplacement fait suite aux affrontements entre les FARDC et les rebelles ADF dans la zone, précisément sur l’axe routier Mbau-Kamango. Philippe Paluku Bonane indique que ces déplacés sont hébergés dans des familles d'accueil, sans aucune assistance.

« La situation de la commune d’Oicha est vraiment très maussade parce qu’il y a déplacement de la population vers le coté Est de la commune d’Oicha, surtout parce que vous savez  avant-hier il y avait crépitement des balles lorsqu’il y avait affrontement entre les FARDC et les ADF. Et après ça il y avait d’autres crépitements qui s’étaient manifestés au niveau de 5 Km route Mbau-Kamango. Et cela a provoqué un déplacement massif de la population de l’Est de la commune dans le quartier Masosi. Mais aussi il y a un autre déplacement de la population vers le côté Ouest de la commune. Il y a eu encore des coups de balles qui ont crépité vers le côté Ouest au niveau de Mambamuke et cela a fait que la population ne puisse plus passer nuit dans leur milieu. Elle est en train de passer nuit à la belle étoile au moins au niveau de centre-ville parce qu’elle constate que c’est un milieu un peu sécurisé », a déploré le Président de la société  civile.        

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner