Lubumbashi : le gouvernement appelé à auditionner les Bakata-Katanga arrêtés afin de connaitre leurs revendications

Le groupe thématique, Gouvernance, sécurité et paix du cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga dénonce les incursions répétées des Bakata-Katanga dans la ville de Lubumbashi.  

Selon cette structure, le gouvernement est appelé à écouter les Bakata katanga qui ont été arrêtés lors des évènements du samedi dernier afin de connaître leurs revendications et même leurs commanditaires. Selon le responsable de ce groupe thématique, Bertin Tshoz, c’est à ce prix-là, que la province évitera les tueries de ce genre. 

« Que le gouvernement puisse les entendre et connaître leurs véritables commanditaires et leurs revendications. En ce moment-là le gouvernement peut voir comment négocier puis que sans cela le développement sera difficile. Le partenaire qui veut investir aura de réticence pour la province. Ces gens-là devraient être directement identifiés parce que quand ils venaient les services de sécurité connaissaient », a déclaré Bertin Tshoz. 

Selon lui, lorsque l’on a des revendications, il y a moyen de se faire entendre sans provoquer mort d’hommes. 

« Quand vous venez avec des revendications vous devez savoir la manière avec laquelle vous devez procéder. Et le gouvernement est là pour écouter et le gouvernement doit écouter ces revendications parce que quand il y a des frustrés ce n'est pas toujours bien. Donc nous devons tout faire pour que le gouvernement les écoute et que les vrais commanditaires puissent être démantelés. Ils doivent nous aider afin que nous puissions éviter des morts tels que l’avions vécu le samedi dernier », a-t-il conclu. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner