Coronavirus : le relâchement des gestes-barrières à la base du taux élevé de la propagation du virus à Butembo

Le chef de la division provinciale de la santé du Nord- Kivu, le docteur Janvier Kubuya a annoncé mardi 29 septembre, au cours d’un point de presse que plus de cent cinquante cas confirmés ont été enregistrés dans la ville de Butembo, avec un taux de létalité supérieur à celui de la province. Il affirme par ailleurs que sur plus de cinq cent échantillons envoyés à l’INRB, la moitié seulement a été analysée. 

A en croire Dr Janvier Kubuya, les cas de coronavirus dans la ville de Butembo pourraient sensiblement augmenter une fois que tous les échantillons envoyés à Kinshasa seront analysés.   

 « Nous sommes conscients au niveau de la division provinciale de la santé que ces chiffres ne traduisent vraiment pas la réalité. Donc nous ne devons pas nous frotter les mains comme quoi à Butembo, c’est plus ou moins 150 cas, non. Nous pourrons avoir beaucoup trop de cas, nous avons des échantillons qui ne sont pas encore analysés et encore que dans notre stratégie nous ne prélevons que les populations qui présentent les signes essentiellement », a-t-il expliqué.  

Sur terrain, les mesures barrières sont totalement bafouées et tout le monde se comporte comme si cette maladie n’a jamais existé, déplore Dr Janvier Kubuya qui invite les médias ainsi que les autorités tant administratives que sanitaires à une sensibilisation permanente par rapport à la maladie :  

 « Nous constatons ce relâchement malheureusement mais il n’y a pas des raisons de se décourager, nous devons toujours communiquer ».    

La ville de Butembo compte à ce jour 151 cas confirmés de coronavirus dont plus de 100 guéris. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner