Butembo : la MONUSCO recommande aux différentes couches sociales de collaborer pour la paix

Le chef de bureau adjoint de la MONUSCO Beni-Butembo et Lubero, Abdourahmane Ganda, a appelé les forces vives, les différentes couches sociales ainsi que les représentants des groupes de pression de Butembo à une collaboration pour la recherche de la paix. Il a formulé cette demande jeudi 1er lors d'un échange avec ces groupes. 

Léonce Akilimali, membre de la véranda Mutsanga, a souligné l’importance capitale de cet échange : 

«Nous avons discuté par rapport à la problématique d’insécurité à Beni, qui menace notre région depuis pratiquement six ans. Nous avons essayé un peu de comprendre le pourquoi de la persistance du problème. Nous avons aussi envisagé quelques pistes de solution pouvant permettre de pacifier la zone ». 

Pour lui, la première piste de solution réside dans la collaboration entre différents acteurs. 

« Selon notre compréhension tous, nous poursuivons le même objectif. Tout le monde veut qu’il y ait la paix à Beni. Et parfois nous avons tendance à le poursuivre différemment, en nous affrontant entre nous. Ce qui nous éloigne davantage de cet objectif-là. Et donc, ce que nous avons envisagé de faire, c’est d’établir un bon contact qui pourra nous permettre d’échanger les informations, lesquelles informations pourront permettre aux agents de l’ordre et les agents de la sécurité de chaque fois envisager des solutions adéquates avant que le pire n’arrive », a-t-il poursuivi. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner