Tanganyika : reddition de 43 miliciens du groupe Hapa na pale à Nsela

Une quarantaine de miliciens Mai-Mai se sont rendus dimanche 4 octobre auprès des casques bleus de la MONUSCO. La cérémonie s’est déroulée dans la localité Nsela, située à 82 km au Nord-Est de Kalemie dans la province du Tanganyika. Ces combattants ont rendu une trentaine d’armes à feu. Ils étaient sous le commandement d’un lieutenant du chef de guerre Mundusi. 

Selon des sources sécuritaires, ces 43 combattants appartenaient au bataillon Fimbo, commandé par un certain Makilon Selemani aux ordres du chef de guerre Mundusi. Trois de ces combattants sont des enfants. Ils ont remis 32 armes AK-47 sans munitions. 

Le chef de localité Nsela leur a accordé un site pour leur cantonnement pendant la période de l’opération de leur enregistrement. 

Les casques bleus indonésiens leur ont remis 15 sacs de riz pour leur ration. 

Les sections DDR et Affaires civiles de la MONUSCO ont également contribué à la reddition de ce groupe. Le responsable de la section DDR se dit satisfait de la collaboration avec le contingent indonésien. 

Depuis le mois de février 2019, le bataillon indonésien a permis la récupération de plus de 150 armes à feu. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner