Nord-Kivu : 8 morts dans une attaque des ADF à Bayeyi

Huit civils ont trouvé la mort dans une nouvelle attaque des rebelles dans la nuit de mardi à mercredi 7 octobre, dans les villages Akwekwe et Bayeyi, à une quarantaine de kilomètres au Nord-ouest de la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni. Selon la société civile locale, toutes les victimes auraient été tuées à l’arme blanche.

 Le président de la société civile d’Oicha, Philippe Paluku Bonane affirme que le drame s’est produit dans la nuit de mardi à hier mercredi 7 octobre. Il précise que, les auteurs de l’attaque de ces deux villages à la limite des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, seraient des présumés rebelles ADF.

Ces assaillants munis d’armes blanches ont surgi nuitamment avant de tuer huit civils dans leurs habitations. Parmi ces personnes tuées, sept sont d’une même famille.

Philippe Paluku Bonane précise que cette attaque a provoqué un mouvement des populations vers des zones plus sécurisées.

Cette nouvelle attaque intervient deux jours après celle de Mamove, lundi dernier, ayant causé dix morts, tous des civils, tués aussi à l’arme blanche.

La société civile indique que pour le moment, un calme précaire règne dans la région après l’intervention des FARDC. Tous les efforts pour joindre le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 grand Nord se sont avérés vains.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner