Évasion à la prison de Kangbayi : la société civile de Beni exige des enquêtes

La société civile de la ville de Beni au Nord-Kivu exige que des enquêtes soient diligentées pour établir les responsabilités de l’évasion survenue mardi 20 octobre à la prison centrale de Beni-Kangbayi. L’un d’eux, Kizito Bin Hangi plaide pour l’amélioration des conditions des détenus de cette maison carcérale.

« Au niveau de la société civile nous pensons que l’Etat doit être aussi responsable, la prison qui héberge des criminels des ADF, des Maï-Maï devraient être bien sécurisée, pour que les assaillant ne viennent pas libérer ces détenus, mais aussi l’Etat pourrait également nous aider à améliorer la condition carcérale de détenus », a ajouté Kizito Bin Hangi.

Selon lui, la situation pourrait être aussi à la base des mécontentements des prisonniers.

« Nous pensons que de ce côté, il faut quand même qu’ont diligente des enquêtes sérieuses pour aussi les responsabilités des uns et des autres mais également connaitre l’identité des assaillants qui sont venus libérer les détenus enfin aussi de les dénicher au possible les arrêter il faut que ces gens soient arrêtés et déferrer devant la justice », a souhaité Kizito Bin Hangi.

Environ 1300 détenus de la prison centrale de Beni se sont évadés de la maison carcérale. Pour l’instant, l’armée et la police sont à la recherche des évadés, qui sont dans la nature.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner