Mbuji-Mayi : les motocyclistes manifestent contre la taxe urbaine "péage en ville"


Les motocyclistes ont manifesté ce vendredi 13 novembre sur les differents artères de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) avec des batons en mains avec leurs motocyclettes qui claxonent et d'autres torses nues. Ils s'insurgent contre le paiement de la taxe urbaine dénommée "péage en ville".

Des dizaines encore étaient à la recherche des agents percepteurs des taxes pour les mollester.
Ces conducteurs des motos s'insurgent contre le paiement de 20 000 francs congolais (10 USD) comme taxe urbaine dénommée "péage en ville" imposée par la mairie de Mbuji-Mayi.

"Il y avait trois taxes : vignette, patente et controle technique. Maintenant, on nous demande de payer le péage en ville sous forme de taxe urbaine. On ne peut pas accepter ça. C'est trop", a deploré l'un d'eux, José Kadiata.

Contacté le maire de Mbuji-Mayi, Louis d'Or Ntumba Tshiapota, s'est contenté de calmer les jeux, en invitant les motocyclistes à des discussions :

" Ce sont des taxes qui sont sur l'ordonnance du président de la République. Une taxe est toujours discutable. Lorsque les amis des motos estiment qu'ils sont en difficulté et ils ne sauront pas payés, la meilleure formule, c'est de revenir vers nous, discuter avec les services pour voir ce qui est faisable".

Les éléments de la police de circulation routière et les percepteurs des taxes déployées pour le recouvrement forcé ne sont pas visibles sur differents points de la ville.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner