Nyunzu : un capitaine des FARDC poursuivi pour triple meurtre se pend en prison


L’auteur présumé du meurtre sur deux officiers FARDC et une femme, survenu il y a environ dix jours, a été retrouvé mort mercredi 18 novembre par pendaison dans sa cellule de la prison de Nyunzu. 

Avant d’être trouvé mort dans sa cellule, l’auteur présumé du triple meurtre, le capitaine Lelo Lutete, de son vivant, avait été en cavale. Il a été appréhendé dans sa fuite par les membres de la communauté Twa sur l’axe Nyunzu-Kongolo. Le fugitif a été enfin remis aux FARDC de Kongolo, avant d’être retourné à Nyunzu, le lieu où il a commis le triple crime.

L'auditorat militaire garnison de Kalemie poursuivait le défunt capitaine Lelo Lutete pour avoir tué par balle, le 9 novembre, deux officiers, tous capitaines de la 61ème Brigade de FARDC et une femme, touchée par une balle perdue.

Après sa mort par pendaison, la population de Nyunzu reste sur sa soif pour obtenir des réponses sur entre autres questionnements, le mobile du triple meurtre, le sort réservé aux familles des victimes et les circonstances qui ont entouré sa mort dans la cellule. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner