Sud-Kivu : manifestation populaire à Kabare contre l’insécurité et le délabrement des routes


La population est descendue dans la rue jeudi 26 novembre à Kabare (Sud-Kivu) pour dénoncer l’insécurité grandissante et le delabrement du tronçon routier Murhundu-Amsar sur la RN2.

Le président de la société civile de Kabare, Emmanuel Bengheya, affirme avoir enregistré onze cas de meurtre dans le territoire de Kabare, en l’espace d’un mois.

Il a fallu l’intervention de la police pour disperser les manifestants et rétablir le trafic sur cette route d’intérêt national. 

« Une grande partie de la population de Kabare était sur la RN2 ce jeudi à l’endroit appelé Murundu pour revendiquer que la sécurité revienne dans le territoire de Kabare, mais aussi dénoncer l’arrêt des travaux de réfection de la route nationale RN2 sur le, lieu-dit Murundu. Nous avons enregistré onze cas d’assassinat dans le territoire de Kabare dans moins d’un mois. Nous étions là depuis 7heures du matin, et lorsqu’il est arrivé 11 heures, nous avons vu deux jeeps de la police venues de la ville de Bukavu venir nous disperser, et maintenant nous avons courus chacun a pris sa direction dans les montagnes », a-t-il indiqué. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner