Kananga : visite du ministre britannique en charge de l’Afrique


Le ministre britannique en charge de l’Afrique, James Duddridge, a effectué mercredi 25 novembre une visite de quelques heures à Kananga (Kasaï-Central). 

A la tête d’une forte délégation, James Duddridge était venu se rendre compte de la mise en œuvre de différents projets que son gouvernement finance dans les domaines de la santé et de l’éducation au Kasaï-Central. 

Cet homme d’Etat britannique a entamé sa visite par le cabinet du gouverneur de province, où il s’est entretenu avec le ministre de l’Education, faisant fonction de gouverneur intérimaire. 

Là, il a assuré l’accompagnement de son pays à la province du Kasaï-Central. 

James Duddridge a ensuite visité le centre de santé Mamu Wetu, situé dans la zone de santé de Katoka. 

Cet établissement hospitalier a été construit sur fonds du gouvernement britannique dans le cadre du projet Appui au système de santé en RDC, (ASSR). Ce projet est exécuté par SANRU dans onze zones de sante sur les vingt-six que compte la province. 

Le ministre britannique s’est rendu ensuite à l’Ecole primaire Bikuku, située au quartier Plateau, non loin du camp P.M. 

Cet établissement scolaire est l’un de plus de cinquante réhabilités sur financement de l’USAID et DFID. 

Par la même occasion, le directeur de la province éducationnelle Kasaï-Central I a remercié le gouvernement britannique pour son appui au secteur de l’éducation. 

Dans sa visite, ce ministre britannique a été accompagné du coordonnateur humanitaire, de l’ambassadrice de la Grande Bretagne en RDC, du représentant de l’UNICEF en RDC et autres diplomates. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner