Grève des enseignants à Kirumba : le SYECO revendique la prise en charge des nouvelles unités


Les enseignants membres du Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) de la sous division de l’EPST Kirumba, en territoire de Lubero (Nord-Kivu) ont endurci leur mouvement de grève depuis lundi 30 novembre.

Selon le secrétaire permanent adjoint du SYECO/Kirumba, Potiphar Tamuwite, la décision de la grève sèche a été prise à l’issue d’une assemblée générale tenue le week-end dernier à Kirumba. Cette assemblée avait pour but d’évaluer leur première étape de la grève basée sur la situation de Nouvelles unités, mais aussi le changement de la banque qui se charge de leur paie. 
 
« Les enseignants, après avoir constaté que leur souffrance continue à s'aggraver, c'est comme ça qu'ils ont décidé d'aller en grève. Le gouvernement doit respecter ses engagements tel qu'il s'était engagé dans l'accord de Bibwa, mais aussi aux enseignants de rester sereins ou alors de continuer à militer ou continuer avec les actions, mais aussi aux parents de voir ce qu'ils peuvent faire si possible, par ce que le gouvernement a failli à sa mission, les parents à eux s'ils veulent négocier avec les enseignants, qu'ils les appelle , et acceptent qu'ils vont les payer mais dans le cas contraire, on ne sait pas ce qui va arriver », a-t-il indiqué.

Pour sa part, le président de la société civile de la place, Kambere Bonane, dit constater avec impuissance la manière dont les élèves sont sacrifiés. Il invite ainsi le gouvernement à prendre ses responsabilités :

« Nous adressons le message aux autorités étatiques. Elles ont promis quelque chose aux enseignants, qu’elles puissent le régulariser pour que nos élèves puissent étudier dans un climat qui est calme ».

Aucune réaction n'a été signalée du côté du chef de la sous-division de l’EPST Kirumba, moins encore de l’Association des parents et d’élèves (ANAPECO).

Néanmoins, le Bourgmestre de la commune rurale de Kirumba, Matthieu Muhindo Lule, confirme l’effectivité de cette grève.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner