Nord-Kivu : des pêcheurs de Vitshumbi exigent la délocalisation du siège de la COOPEVI

Quelques dizaines de pêcheurs et autres habitants ont manifesté mardi 29 décembre dans la matinée à Vitshumbi, dans le parc national des Virunga, au sud du Lac Edouard. Ils exigent notamment la délocalisation du siège de la Coopérative des pêcheurs des Virunga (COPEVI), qu’ils accusent de tracasserie et rançonnement de la population locale. La COPEVI, pour sa part, estime qu’il s’agit seulement d’un acharnement injustifié. 

Selon des sources locales, les manifestants ont déposé leur mémorandum au bureau du fonctionnaire délégué du gouverneur du Nord-Kivu à Vitshumbi. Ils exigent la fermeture de toutes les activités de la COOPEVI dans l’enclave de pêche de Vitshumbi. 

Le chargé de communication de la COPEVI, Jimmy Safari, estime qu’il s’agit d’une tentative d’instrumentalisation de la population, initiée par six armateurs radiés récemment pour non-respect de la règlementation de la pêche dans cet espace protégé.

La convention renouvelée par l’ICCN et la COPEVI sur la réglementation de la pêche au Lac Edouard avait été suspendue et retirée par le gouverneur du Nord-Kivu en juin 2019. 

Depuis, la COPEVI a du mal à restaurer son autorité autour du Lac Edouard et des conflits lui opposent constamment aux armateurs et pêcheries illicites autour du Lac.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner