Assemblée nationale : les députés pétitionnaires accusent Christophe Mboso de violation de la Constitution

Les trois députés du Front commun pour le Congo (FCC), Joseph Kokoniangi, Rubin Rashidi et André Tambwe, initiateurs de la pétition contre le bureau d’âge, accusent le président Christophe Mboso Nkodia Pwanga de violer la constitution de la République et de la malversation financière. Dans un point de presse organisé mercredi 13 janvier à Kinshasa, Joseph Kokoniangi a appelé les membres de ce bureau à rendre compte de leur gestion depuis qu’ils sont au perchoir de l’Assemblée nationale.

« La première raison, c’est la violation de la Constitution et du règlement d’ordre intérieur. Et la deuxième raison, c’est la gestion financière de l’Assemblée nationale après Mabunda. Le président Mboso ne donne aucune parole. Il gère seul. De deux, la Cour constitutionnelle décide que Mboso doit terminer le dossier du questeur adjoint et organiser les élections du bureau définitif. Mais lui, il ajoute la ratification et le contrôle parlementaire. Ça n’existe pas », dénonce Joseph Kokoniangi.

En ce qui concerne les finances, poursuit-il, Mboso a reçu 32 milliards, 184 millions, 426 mille francs congolais, soit 18 millions de dollars.

« Nous avons le droit de contrôle parlementaire. Nous députés nationaux. Il doit nous rendre compte. C’est notre droit. Parce que nous disons le peuple d’abord ; pourquoi cet argent ne peut pas servir au peuple congolais », affirme M. Kokonyangi.

Le Bureau d’âge a indiqué hier n’avoir été notifié d’aucune pétition, son service courrier n’étant pas fermé. Il promet par ailleurs de porter plainte contre l’huissier de justice qui aurait réceptionné lesdites pétitions. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner