Plus de 90 000 Centrafricains demandent l’asile en RDC

Plus de 90 000 demandeurs d’asile Centrafricains ont traversé leur frontière, jusqu’au weekend dernier. Ils se sont abrités dans les provinces Congolaises du Nord- Ubangi, du Sud- Ubangi et du Bas- Uélé. Leurs traversées massives ont commencé depuis le 24 décembre dernier, à la suite des conflits pré et post électoraux en RCA. Des équipes de la sous-délégation du HCR/Gbadolité organisent leur enregistrement et une première assistance humanitaire. 

Le monitoring du HCR avec la CNR, ainsi que des autorités locales révèlent que les 90 mille centrafricains se trouvent dans diverses localités congolaises du Bas-Uélé, du nord et du sud-Ubangi. 

Selon des sources officielles, la plupart de nouveaux arrivants, proviennent des villes centrafricaines de Béma, de Bangassou, et plus récemment de Bangui la capitale. 

Ils ont fui, disent-ils, des graves affrontements opposant leur armée nationale aux rebelles avant, pendant et après les élections du 27 décembre dernier. 

Après la traversée, ces demandeurs d’asile se sont installés à proximité de la rivière Ubangi, sur l’autre rive de la RDC, soit carrément sur des îlots ou bancs de sable. D’autres encore restent dans des familles d’accueil.  Mais tous manquent de nourriture, d’abris adéquats, d’eau potable et de soins de santé. 

Le HCR a lancé l’opération d’enregistrement biométrique afin d’avoir des statistiques fiables. Cette agence onusienne vient aussi de dépêcher un important lot des non-vivres, dont des matelas, des couvertures, des moustiquaires, des ustensiles de cuisine, des bâches et des masques. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner