RDC : l’ONU documente plus 7 900 cas de violations des droits de l’homme en 2020

Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme(BCNUDH), a documenté plus 7 900 violations et atteintes aux droits de l’homme en République démocratique du Congo en 2020. Ce rapport de cette organisation onusienne a été publié mercredi 27 janvier à Kinshasa. 

Ce rapport du BCNUDH révèle que par rapport à l’année précédente, 2 019, la tendance est à la hausse et est de l’ordre de 21%. 

Selon le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme, cette augmentation résulte de la détérioration de la situation sécuritaire dans les provinces affectées par les conflits armés, notamment dans les deux Kivus et en Ituri. 

Le même rapport indique que l'écrasante majorité des violations et atteintes aux droits de l’homme commises pendant cette période, 93%, ont d’ailleurs été commises dans ces provinces, avec au moins 2 mille 945 tués dont 553 femmes et 286 enfants. 

Concernant les provinces non affectées par les conflits, le bureau conjoint indique que la moitié des 7% des cas recensés au cours de l’année écoulée a été commise dans le Haut-Katanga contre 24% à Kinshasa.  

La quasi-totalité de ces cas est imputable aux agents de l’Etat : 52% aux policiers, 28% aux militaires, 6% aux agents de l’ANR et 12% aux agents d’autres services étatiques. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner