Nord-Kivu : l’insécurité, principal défi pour la conservation du Parc des Virunga

L’insécurité demeure le principal défi pour garantir la conservation du Parc national des Virunga dans le Nord-Kivu, a constaté le corps chargé de la sécurisation des parcs nationaux et réserves naturelles apparentées, au terme d’une tournée, la semaine dernière dans la province du Nord-Kivu. Le commandement de cette unité de l’armée intégrée au sein de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) a présenté ce rapport, lundi 1 er février, au président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu. 

Le corps en charge de la protection des parcs nationaux et réserves naturelles (CorPPN), déplore les tueries d’environ vingt écogardes de l’ICCN par les groupes armés, depuis l’année dernière, dont six le mois de janvier dernier. 

Le commandant de cette unité, le général Major Albert Massi Bamba déplore la présence des groupes armés qui ont fait du parc leur zone de prédilection. Il annonce que des dispositions sont déjà prises pour renforcer les mesures de protection dudit parc ainsi que de celle de ses gestionnaires. 

« Compte tenu de tout ce qui s’est passé, nous avons perdu nos écogardes, il fallait venir motiver les autres. Puisque les écogardes, ils ont une formation, mais nous allons leur ajouter d’autres formation qui est typique à notre topographie puisque dans nos parcs, il y a des groupes armés nationaux et étrangers qui ont élu domicile dans le Parc. » 

Le CorPPN a sollicité lundi 1 février, l'implication de l’assemblée provinciale pour la protection du parc national des Virunga dont, environ deux cents écogardes ont été tués pendant l’exercice de leurs fonctions.  

Pour la plupart, c’est durant les deux dernières décennies de l’insécurité en province, pendant lesquelles le phénomène bandes et groupes armés est en croissance exponentielle à l’intérieur du PNVI. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner