Ituri : Eglises et salles de classe servent de logis à plus de 4 600 déplacés à Irumu


Plus de 4 600 déplacés n’ont pas de maisons. Femmes et enfants sont hébergés dans des bâtiments des Eglises et des salles de classe ou dans des familles d’accueil, dans la chefferie de Bahema d’Irumu en Ituri. La société civile qui livre cette information, mercredi 10 février, explique que ces personnes n’ont aucune assistance alimentaire et sanitaire. 

Ces personnes qui vivaient des produits champêtres ont vu leurs champs dévastés, leurs maisons incendiées, ainsi que leur bétail décapité par les assaillants, détaille le coordonnateur de la société civile locale, Isaac Nyakulinda. 

Par ailleurs, le chef de la chefferie de Bahema d’irumu estime que le nombre de ces personnes pourrait s’alourdir à cause de l’activisme des miliciens dans la zone. 

D’autres déplacés affluent toujours dans cette entité ou se cachent dans la brousse où leurs conditions de vie demeurent catastrophiques. 

Des autorités locales lancent ainsi un cri d’alarme au gouvernement ainsi qu’aux humanitaires en vue de soulager le calvaire de ces habitants. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner