Nord- Kivu : 500 ménages de déplacés et retournés sont sans abris à Rutshuru


Plus de 500 ménages de déplacés et retournés des villages Kirima et Kashalira, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu sont sans abris. Le porte-parole de la société civile du groupement de Mutanda, Achille Luendo, l’a affirmé, mercredi 10 février, dans une interview accordée à Radio Okapi. 

Il indique que les retournés ont trouvé leurs maisons déjà détruites par manque d’entretien. D’autres ont été carrément incendiées lors de ces différents conflits interethniques dans la zone. 

La majorité d’entre eux vivent dans des familles d’accueil mais sont dépourvus presque de tout et n’ont pas d’abris. Leur survie devient de plus en plus difficile, déplore Achille Luendo. 

Les familles retournées proviennent des agglomérations de Kanyabayonga et de Bambo dans le territoire de Rutshuru.  

Toutes ces personnes avaient fui les conflits interethniques qui ont secoué la zone entre 2016 et 2017. Elles ont décidé de regagner leurs milieux respectifs par vagues depuis la fin de l’année dernière. 

Quant aux déplacés internes, ils avaient récemment fui les affrontements qui ont opposé les groupes armés locaux à l’armée loyaliste à Buleusa dans le territoire voisin de Walikale. 

Achile Luendo félicite l’ONG ACTED qui a apporté son appui en eau potable dans cette l’agglomération. Il plaide toutefois pour une assistance en vivres et non vivres auprès des autorités provinciales ainsi qu’aux organisations humanitaire. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner