Beni : 10 civils tués dans une attaque attribuée aux ADF

Dix civils tués dans la nuit de lundi à mardi 16 février dans le secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Selon le président du noyau de la société civile du secteur de Ruwenzori, Wilson Batholeni, ces personnes sont mortes dans une attaque attribuée aux rebelles ougandais des ADF.

Selon lui, deux maisons et une position militaire incendiées ont été incendiées, lorsque ces rebelles ont attaqué Rwenzori, aux environs de 19h00 (17h TU). Ils simultanément fait incursion dans deux villages du secteur de Ruwenzori, à savoir Libokora et Kalembo, dans le groupement Malambo.

Ces rebelles, explique-t-il, ont commencé par opérer au village Libokora ensuite à celui de Kalembo pendant environ deux heures. Dans leur attaque, ils ont tué dix civils dont quatre femmes et six hommes par balles et à l’arme blanche.

Le président du noyau de la société civile du secteur de Ruwenzori affirme que n’eût été l’intervention des Forces armées de la RDC (FARDC), et des Casques bleus de la MONUSCO déployés dans la région, le bilan serait lourd.

Pour le moment, les FARDC poursuivent avec les opérations de traques de l’ennemi dans la zone.

Alors que la fouille pour retrouver d’éventuels corps et survivants se poursuit, indique le président de la société civile, plusieurs habitants des villages attaqués sont portés disparus. L’hypothèse de prise d’otage par les assaillants serait plausible.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner