Tshopo : le regroupement politique "Ensemble" conteste le nouveau gouvernement provincial

Dans la province de la Tshopo, les membres des regroupements politiques MS, AAD, G7 et AMK de la plate-forme "Ensemble pour le changement" conteste la formation du nouveau gouvernement provincial par le gouverneur de province.
Dans une déclaration faite à la presse mardi 16 février, ces partis et regroupements politiques affirment que ce gouvernement a été formé sans tenir compte de la nouvelle vision du Chef de l’Etat ; celle de la rupture d’avec les antivaleurs. Ils exigent la correction rapide de ce qu’ils qualifient d’une erreur politique grossière. 

Pour les signataires de cette déclaration politique, en formant son nouveau gouvernement, le gouverneur de province n’a pas tenu compte de l’évolution politique au pays. 

A l’Assemblée provinciale, la majorité a basculé du côté de l’Union sacrée de la nation.

Pour un cadre de ce parti,  la composition du gouvernement doit donc prendre en compte cette réalité. 

« Au niveau provincial, dans la formation du gouvernement provincial censé être son émanation, et d’autre part, continuer à collaborer avec les forces politiques de gauche montre sa nostalgie à l’égard du PPRD son parti » a déclaré  Julien Mutondo. 

Le conseiller politique du gouverneur reconnait que certaines forces politiques se sont déjà prononcées en faveur de l’Union sacrée de la nation. Jean-Marie Mbonge précise que cela n’est pas fait de manière formelle. Il leur demande de prendre leur mal en patience. 

« Nous sommes des légalistes, nous devons travailler sur base des questions qui sont formelles. Jusque-là personne n’a reçu mandat de Kinshasa, d’organiser l’Union sacrée en province, de manière formelle pas encore. "

Selon toujours le conseiller politique du gouverneur, dès que les orientations claires seront édictées par Kinshasa en ce qui concerne les provinces, en sa qualité de démocrate, Louis-Marie Walle Lufungula, membre de l’Union sacrée tiendra certainement compte de la requalification de la nouvelle majorité à l’Assemblée provinciale. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner