Kalemie : des prisonniers vivent dans des conditions difficiles à la prison centrale

Les conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles à la prison centrale de Kalemie. Selon le directeur de la prison, cette situation est due entre autres à  la vétusté de cette maison carcérale construite en 1928. Cette prison héberge actuellement neuf cents détenus, alors que sa capacité est de deux cents cinquante. 

Chaque fois qu’il pleut sur la ville de Kalemie, les détenus de la prison centrale se préparent à vivre le calvaire. 

Plusieurs se mettent carrément debout dans les dortoirs, à cause de la toiture qui suinte. 

Même dans la salle des audiences, des filets d’eau descendent de la toiture. 

Sur le pavement, un bassin en plastique a été placé pour recueillir les eaux. 

Le directeur intérimaire de la prison parle d’une situation qui empire au jour le jour. 

 « Nos chefs hiérarchiques tant sur le plan national que provincial sont au courant de la situation, et nous avons brandi les mêmes défis. Et c’est seulement, continuez toujours à soutenir à lancer le cri d’alarme pour la réhabilitation ou, et même la délocalisation de la prison, du fait que ça ne répond plus aux normes  internationales en ce qui concerne l’hébergement des détenus », a déclaré Murimanya Kizito.  

La prison centrale de Kalemie héberge actuellement neuf cents détenus, dont seize femmes. 

Dans sept ans, cette maison carcérale totalisera un siècle d’existence. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner