Effectivité de la gratuité de l’enseignement à Kabinda : un inspecteur en clandestinité


Un inspecteur chef de pool urbain de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST)-Kabinda, ainsi que ses collaborateurs vivent en clandestinité, depuis leur audition pour raison d’enquêtes vendredi 26 février, au parquet général, près la cour d’appel de Lomami.  

Cette interpellation s’est déroulée sans arrestation de l’inspecteur, moins encore de ses collaborateurs. Les membres du réseau des personnes impliquées dans la création des écoles fictives dans la province de Lomami, estiment que l’inspecteur les aurait surchargés au niveau de la justice. 

Ils ne cessent de recevoir des appels anonymes, des menaces de mort, ainsi que des messages d’intimidation. Ils ont, à cet effet, décidé de vivre en clandestinité, au lieu d’exposer leurs vies. 

Leur péché dans cette affaire, est celui d’avoir confirmé le rapport de leur première visite dans les écoles de Kabinda, au cours du premier trimestre de l’année scolaire précédente. 

Cette visite avait pour but de se rendre compte de l’effectivité de la gratuité de l’enseignement dans les écoles de la ville de Kabinda. 

L’inspecteur chef de pool et ses collaborateurs avaient depuis cette époque identifié l’existence des écoles fictives, ainsi que des arrêtés antidatés de recrutement des enseignants.   

Ils ont donc été les premiers à avoir alerté l’opinion sur cette situation irrégulière entretenue par certains hauts cadres provinciaux de l’EPST et de certains acteurs politiques. 

Cette situation s’est illustrée par l’arrestation le mois de février 2021 de sept faux enseignants, du directeur provincial de l’EPST, celui du Service d’Encadrement, Contrôle et de Paie des enseignants, ainsi que son chef d’antenne urbaine qui n’ont jamais prouvé leur innocence dans cette affaire. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner